Reprise des travaux de restructuration du port

Toutes les embarcations ont quitté le port pour permettre la reprise des travaux



Reprise des travaux de restructuration du port
Ce lundi 3 novembre 2014, les travaux de restructuration du port Jean-Baptiste TOMI, de Porto-Pollo, ont repris.
 

Reprise des travaux de restructuration du port
Après une première tranche réalisée de janvier à avril 2014, cette seconde tranche permettra une livraison au printemps 2015. 

FINANCEMENT DES TRAVAUX DU PORT JEAN BAPTISTE TOMI


Les travaux de restructuration du port Jean-Baptiste TOMI représentent une dépense hors taxe de 2 760 941.60 €.
La commune a sollicité des subventions auprès de diverses institutions et obtenu un financement à hauteur d’environ 60 % ainsi réparti :

1/ Subventions travaux de restructuration
Conseil Départemental de la Corse du Sud                       200 000,00 € sur une base éligible de 2 400 000,00 € H.T
Etat / DREAL                                                                                   683 744,00 € sur une base éligible de 2 508 707,00 € H.T.
Agence du tourisme de la Corse / CTC                                 568 751,60 € sur une base éligible de 2 508 707,00 € H.T.

2/ Subventions label port propre
Etat / DREAL / FEDER                                                                    167 280,00 € sur une base éligible de 310 400,00 € H.T.
Office de l’environnement de la Corse / ATC                     50 000,00 € sur une base éligible de 310 400,00 € H.T.
Les règlements d’acompte interviendront régulièrement au fur et à mesure de l’avancée des travaux.
Le solde devrait intervenir à l’issue des travaux dans le courant du deuxième semestre 2015.                             


Recherche






Facebook









Inscription à la newsletter

Le site a été financé dans le cadre de la mesure 1,5 du DOCUP intitulé accroître les échanges par les technologies de l'information
et bénéficie a ce titre de la participation financière de la Communauté Européenne, de la Collectivité Territoriale de Corse et de l'Etat.